Exposition

Exposition

Les disparues de la Seine littéraire

Laboratoire GRIC - Université du Havre

Les séminaires réunissant les chercheurs et chercheuses de la Task force Toutes en Seine financé par le GRR CSN ont permis d’envisager et concrétiser un projet d’exposition dédiée aux écrivaines normandes de l’Ancien Régime. L’histoire littéraire qui est transmise dans les manuels et les programmes littéraires reflète toujours une série de valeurs qui participent à la construction de cette vision des grands auteurs, des œuvres importantes. Les auteurs les mieux représentés dans les histoires littéraires ne sont pas toujours les mêmes qui étaient à leur époque les plus en vue, et dans les faits, ce sont surtout les historiens littéraires du XIXe siècle qui ont joué un rôle déterminant dans le choix des auteurs tenus par la suite pour « grands ».

Si on remonte dans le temps, on se rend compte que parmi les auteurs les plus célèbres au XVIIe et au XVIIIe siècles il figurait, en réalité, un nombre important de femmes, écrivaines qui ont, au cours du XIXe siècle, disparues de l’histoire littéraire, et parmi ces écrivaines très célèbres à leur époque, les normandes n’étaient pas en reste. Cette exposition se fixe comme objectif de sensibiliser le public à l’importance des écrivaines normandes dans la production littéraire de l’Ancien Régime.

Par voie de portraits de l’époque mais aussi grâce aux panneaux explicatifs, l’exposition permettra au public d’apprécier la célébrité des écrivaines normandes et l’intérêt que revêt leurs œuvres. Comment mesurer l’importance d’un écrivain ? Par la quantité de rééditions ? Par l’attention apportée à leurs œuvres dans les journaux littéraires ? Par le nombre de traductions ? par le nombre d’imitations ? par les prix ? par la reconnaissance institutionnelle ? L’exposition portera également sur les voies de la reconnaissance littéraire et fera voir que par toutes ces voies le XVIIe et XVIII siècles, tant du côté des institutions que des lecteurs, ont fêté les créations littéraires des écrivaines normandes : ses romancières, ses poètes, ses dramaturges.

Alors que certaines écrivaines sont célèbres encore aujourd’hui – et on pense évidemment à Mme de Scudéry - pour l’essentiel elles sont tombées dans l’oubli. Le travail des enseignants chercheurs des universités du Havre et de Rouen s’attache à rectifier cet effacement de la mémoire littéraire.

Il est prévu que l’exposition soit montée à la fois au Havre et à Rouen. Elle sera certainement inaugurée à la Maison de l’étudiant de l’Université du Havre afin de toucher un public estudiantin plus large et ensuite exposée dans les locaux du PRSH. Le lieu d’exposition à Rouen est toujours à l’étude : il sera éventuellement possible d’envisager que l’exposition ait lieu dans la Maison de l’université de Rouen; des contacts ont également été pris avec la bibliothèque universitaire. Enfin dans le cadre de la fête de la science, l’exposition pourrait être présentée dans les locaux de la ville du Havre et pourrait être organisé conjointement des présentations scientifiques permettant une médiation scientifique efficace.

Modalités : Ouvert à tous sans conditions limitatives.

Publics :
Grand public
Primaires
Collégiens
Lycéens
Etudiants

Jours grand public :
Jeudi 13 octobre
Vendredi 14 octobre
Samedi 15 octobre

Jours scolaires :
Jeudi 13 octobre
Vendredi 14 octobre
Samedi 15 octobre

Réservation : Non


Lieu : Village des Sciences du Havre

Adresse : Hall de l'Hôtel de Ville du Havre

Ville : Le Havre


CONTACT
Orla SMYTH

christelle.merrien@univ-lehavre.fr

> RETOUR A LA LISTE DES ACTIONS